Les raisons pour lesquelles j’aime la photo

J'aime la photo : voilà quelque chose qui ne vous aura pas échappé. Si ce n'était pas le cas, je n'aurais pas ouvert ce blog ! Mais pourquoi est-ce que j'aime la photo ? Est-ce qu'il y a des raisons particulières, qui m'ont poussé à lire des dizaines de livres sur le sujet ? à m'abonner à réponses photo, à acheter chasseur d'image dès que j'en ai l'occasion ? à regarder tous les jours des blogs photo ? Et à en ouvrir un moi même ? L'ouverture de ce blog me semble être le bon moment pour me poser ces questions.

J'aime la photo comme mon grand père aimait la photo.

Sans aller jusqu'à dire que je suis tombé dans la photo quand j'étais petit, je peux dire que je ne suis pas le premier de ma famille à aimer ça. Mon grand père était passionné de photographie également. C'était du temps de l'argentique, mais c'est lui qui m'a offert mon premier appareil photo numérique. Il y avait des photos affichées dans sa maison, des paysages notamment. Il photographiait principalement la nature.

Mon grand père a donc probablement participé (grandement !) à ma passion pour la photo. Il m'a notamment légué son premier et seul appareil numérique, un canon powershot A20. Un appareil photo de 2,1 mégapixels, sorti en 2001. Il est doté d'un zoom équivalent à un 35-105mm ouvrant à F2.7 - F4.8. Le capteur est de 1/2.7". Je dois vous avouer qu'à l'époque, je n'avais aucune idée de ce que cela voulait dire. J'étais enfant, et je venais d'hériter d'un appareil d'adulte. Je pouvais prendre des photos et les voir sur le PC familial, sans aller chez le photographe pour faire développer la pellicule. Une avancée incroyable !

Par la suite, j'ai hérité également de ses optiques de réflexe (argentique) Minolta. Ce sont ces optiques qui m'ont poussé à aller chez Sony, qui a eu la bonne idée de conserver la même monture d'objectif lors du rachat de Konica-Minolta. Je n'utilise que peu ces optiques, mais elles justifient à elles seules mon choix de rester chez Sony.

Voici la première raison : j'aime la photo car j'associe la prise de vue à des souvenirs, cela revêt une certaine émotion pour moi.

J'aime la photo pour capturer des souvenirs.

Puisque l'on parle de souvenirs, voilà une autre chose qui fait que j'aime la photo. Je veux pouvoir capturer des souvenirs. Pour moi, une photo ne doit pas forcément représenter une scène telle qu'elle existe dans la réalité, sans altération. Elle doit aussi permettre, si le photographe le souhaite, de représenter un souvenir. Ou une émotion.

Je lis souvent des avis assez tranchés sur la retouche photo. Certaines personnes estiment que le fait de retoucher une photo (de l'altération des couleurs au retrait d'un élément non désiré) est un sacrilège. Mais si je me souviens d'un ciel plus bleu que ce qu'affiche mon fichier jpeg, je n'ai aucun scrupule à prendre le raw et rendre le ciel bleu, comme dans mon souvenir.

Je pourrais faire un article complet sur la retouche (et j'en ferai probablement) mais ce n'est pas l'objet. Ce que je veux dire, c'est que mes souvenirs peuvent être différents de la réalité. C'est pour cela que j'aime la photo : certains y voient un moyen de capturer la réalité. Je pense que la photo permet d'aller plus loin que ça. Voyager suscite de l'émotion, la photo est un vecteur permettant de prolonger cette émotion.

J'aime la photo pour apprendre des choses.

Comme je l'ai dit plus haut, je ne connaissais rien à la photo quand j'ai eu mon premier appareil. Comme tout le monde ou presque, j'imagine. Je ne savais pas que la lumière était importante. Ni ce que signifiait l'ouverture, ou le temps de pose. Le nombre d'iso de l'appareil photo ne m'aurait rien évoqué, et je ne suis pas sûr d'avoir pris des photos avec le canon powershot dans un mode autre que l'automatique. Probablement avec le sujet en plein milieu de l'image.

Et puis j'ai commencé à lire des choses sur la photo, lorsque j'ai envisagé l'achat d'un réflexe pour pouvoir utiliser les optiques de mon grand père. D'ailleurs, à l'époque je pensais que la qualité d'une photo dépendait principalement de l'appareil. Je sais maintenant que certains photographes doués pourraient faire de meilleures photo avec un jouet ou un smartphone que moi avec un hasselblad à 50 000 euros !

J'ai compris que la marge de progression était immense. Plein de choses à apprendre, plein de pistes d'amélioration. J'aime la photo car j'aurai toujours quelque chose à apprendre dans ce domaine.

J'aime la photo... parce que je suis un peu geek, quand même.

 

Les nouvelles technologies m'ont toujours intéressé. Passionné d'informatique, l'un des premiers dans mon entourage à avoir un smartphone (avant le premier iphone !), je passe du temps à lire des tests de matériel divers et varié. Et dans ce domaine, il faut dire que la photo, c'est plutôt bien placé.

Du matériel photographique, il en sort tout le temps. C'est assez impressionnant, cela fait des années que les fabricants font des objectifs, et ils trouvent toujours des évolutions à faire. Et puis il y a la partie technologique : des capteurs de plus en plus efficaces, des boitiers toujours plus performant. L'intelligence artificielle s'invite dans la course, les blogs photo technophiles sont nombreux.

Voilà une raison de plus pour laquelle j'aime la photo : je peux suivre avec intérêt ces évolutions, mettre et enlever un nombre incalculable de fois des articles dans mon panier amazon, lire des tests et rêver devant du matériel hors de prix.

En conclusion, j'aime la photo pour plein de raisons, je n'ai pas tout évoqué ici. Mais j'espère bien continuer encore longtemps à progresser dans ce domaine. Et vous, quelles sont vos raisons ?

aucun commentaire

Laisser un commentaire