Transformez la profondeur de champ en alliée

Je vous disais récemment dans un article que le premier objectif à acheter pour se mettre à la photographie était un objectif à grande ouverture, probablement une focale fixe. Dans cet article j'ai parlé de plusieurs avantages. Notamment, j'ai parlé de la capacité de l'objectif à accumuler plus de lumière, mais aussi du fait que cela permettait de jouer avec la profondeur de champ.

La profondeur de champ, c'est quoi ?

La profondeur de champ, sur une photo, c'est la partie nette de cette image. La netteté d'une image est directement liée au focus. Lorsque vous faites le focus sur un objet, l'objet est net. C'est pareil si vous utilisez un autofocus, celui-ci fait le focus sur un objet, qui sera net. Si la profondeur de champ est réduite, tout ce qui est devant ou derrière cet objet sera flou. Ci-dessous, le focus est fait sur la planche de jambon :

Et le flou de profondeur de champ ? C'est l'un des deux différents types de flous que l'on peut trouver sur une image, en plus du flou de mouvement. Ah, je vous vois déjà venir : mais je ne veux pas faire des photos floues, moi ! En pratique, la plupart des photographes font souvent exprès de faire des photos en partie floues. On a même inventé un mot pour un joli flou de profondeur de champ : le bokeh. Et croyez-moi, une photo avec un joli bokeh, ça peut être très beau.

C'est maintenant à votre tour : transformez la profondeur de champ en alliée, ne la subissez plus. Faites des photos floues !

Comment avoir un flou de profondeur de champ ?

Si vous avez un objectif à grande ouverture, vous êtes bien parti. Sinon, vous trouverez dans cet article quelques raisons pour envisager d'en acheter un. Si vraiment vous ne pouvez pas en obtenir un, on peut quand même s'arranger un peu.

La profondeur de champs dépend de trois facteurs :

  • L'ouverture
  • La longueur focale
  • La distance avec le sujet

Pour avoir une profondeur de champ la plus réduite possible, vous devez :

  • utiliser l'ouverture la plus grande possible
  • avec la longueur focale la plus grande possible
  • en étant le plus proche possible du sujet.

La focale la plus longue, l'ouverture la plus grande.

Concernant la longueur focale, cela signifie que vous devez utiliser si possible un objectif disposant d'un fort grossissement. Avec un téléobjectif, le flou est parfois un problème car la profondeur est trop réduite !

Concrètement, cela dépend du sujet que vous voulez prendre en photo. Vous souhaitez prendre un portrait ? Avec un capteur APSC, un objectif de 50mm est adapté. Une focale plus longue vous obligera à vous éloigner beaucoup de votre sujet. C'est quand même faisable, en extérieur par exemple. En intérieur, pour un groupe de personnes, une focale plus courte sera adaptée. 35mm par exemple, voire moins si vous n'avez pas beaucoup de recul. Et si vous avez un bridge ou un compact, ça veut dire : zoomez plus !

L'ouverture la plus grande possible signifie que le chiffre f/ doit être le plus petit possible sur l'objectif. Par exemple, un objectif 50f/1.8 a une longueur focale de 50mm et une ouverture à 1.8, c'est très adapté pour du portrait sur un capteur APSC. Pour régler cette ouverture, positionnez votre appareil en mode A (pour Aperture, ou Av chez Canon) . Dans ce mode, vous pourrez choisir l'ouverture et votre appareil s'occupe du reste pour vous. Réglez ce chiffre le plus bas possible, et prenez une photo. Regardez le résultat : du flou, c'est joli !

Est-ce que je peux tricher un peu ?

Peut être trouvez-vous que le résultat n'est pas assez flou ? Ou alors, vous n'avez pas d'objectif à grande ouverture, mais vous voulez du flou malgré une ouverture maximum de 3,5 ? Allez, on va tricher un peu.

Deux méthodes :

  • Je vous ai dit que la profondeur de champ se réduisait lorsque l'on se rapprochait du sujet. Pas évident de se rapprocher trop près d'un grand sujet, sinon il ne rentre plus dans la photo... Qu'à cela ne tienne, choisissez un sujet plus petit, et approchez vous. Dans la photo ci-dessus, il s'agit d'une maquette : c'est bien plus facile d'avoir une faible profondeur de champ !
  • Vous voulez prendre en photo un sujet qu'il n'est pas possible de rétrécir, un portrait par exemple ? La profondeur de champ ne pourra donc pas être réduite... Eh bien, il suffit donc de faire sortir ce que vous voulez flou du champ. Prenez donc en photo votre sujet, avec un arrière plan très lointain, toujours en vous approchant du sujet au maximum. Et voilà, le fond est flou !

Et vous, avez-vous des méthodes pour inclure un chouette bokeh dans vos images ?

 

aucun commentaire

Laisser un commentaire