El Teide : On a escaladé le volcan le plus haut d’Europe (partie 1)

Voyage aux îles Canaries, dans l'océan atlantique, sur l'île de Tenerife. Comme beaucoup d'îles, Tenerife est née de l'activité des plaques tectoniques. Le centre de l'île est un volcan, le pic du Teide. El pico del Teide, dans la langue du pays.

Le Teide, point culminant de l'Espagne... et de l'Atlantique.

 

Le Teide n'est pas un simple volcan : il s'agit du point le plus haut de toute l'espagne, à 3718 mètres d'altitude. Ce n'est pas aussi haut que le Mont blanc, à plus de 4800 mètres. Mais c'est quand même assez haut pour sentir l'oxygène se raréfier lors de la montée. Part ailleurs, il s'agit également du point le plus haut de tout l'océan atlantique. Et si cela n'est pas assez impressionnant, n'oublions pas qu'il est aussi en partie sous l'eau : depuis sa base au fond de l'océan jusqu'à sa cime, il y a près de 7500 mètres. De quoi donner le vertige !

 

La majestuosité du Teide, source de légendes.

Le Teide est au centre de Tenerife. Il fait l'objet de légendes, preuve de l'admiration induite par un tel monument naturel. Ainsi, les Guanches, premiers habitants des îles Canaries, le considéraient comme sacré. La légende implique Guayota, l'équivalent du diable, représenté comme un chien noir. Guayota a capturé le dieu de la lumière et du soleil, Magec, et l'a emprisonné dans le Teide. En conséquence, le monde s'est retrouvé plongé dans les ténèbres... Voilà qui ne devait pas être très joli.

 

C'est alors que les Guanches ont demandé à Achaman, leur dieu suprème, de résoudre ce problème. Achaman s'est alors battu contre Guayota. L'issue de la bataille fut favorable aux Guanches : Magec fut libéré, et Guayota emprisonné à sa place au coeur du Teide. C'est pour cette raison que les Guanches, lors des éruptions du Teide, allumaient des feux de joie afin d'effrayer Guayota. En effet, la lumière du feu est sensée éloigner les ténèbres...

Un volcan au centre du parc national du Teide

L'importance du Teide pour les Canarios (habitants des Canaries) est évident. C'est pourquoi le parc national du Teide, 19 000 hectares autour du Teide, est entré au Patrimoine mondial de l'UNESCO. Il a également été choisi lors du concours de 2007 visant à élire les 12 trésors du royaume d'Espagne.

L'accès au parc national de Tenerife s'est effectué en voiture, dans notre cas. Nous sommes partis de notre hôtel à Puerto de la Cruz de Tenerife dans la matinée, dans une fière fiat panda de location. La route permettant l'accès au parc ressemble à une route de montagne, avec une vue magnifique sur l'océan. Nous avons pris notre temps pour y aller, il aurait été dommage de ne pas s'arrêter en chemin pour observer ces jolis panoramas.

 

Ensuite, alors que la voiture de location montait fièrement les centaines de mètres qui nous séparaient du niveau de la mer, la faune a commencé à se modifier. Les plantes vertes et tropicales, preuves d'une nature abondante et d'un climat relativement humide, ont laissé place à des plaines désertiques. La terre s'est trouvée remplacée par du sable. Les rochers se sont allégés pour se rapprocher de la roche volcanique.

Quelques kilomètres plus loin, nous étions sur ce qui s'apparentait à une route au milieu du désert, en direction du Teide. Nous avons eu la chance d'être pratiquement seuls pendant les kilomètres qui ont suivi, à l'exception des habitants naturels de ces endroits arides.

La suite dans un prochain article !

aucun commentaire

Laisser un commentaire