Comment faire de jolies photos de petits animaux comme les NAC ?

Salamandre

Ceux qui me connaissent savent que j'aime les animaux : petits animaux, NAC, chiens, chats, animaux sauvages... Quand on aime ses animaux domestiques, on peut vouloir les prendre en photo. Par exemple pour garder des souvenirs, les partager, les afficher ou les garder pour soi. Mais ce n'est pas toujours évident, notamment pour les NAC.

Chinchillas, rats, souris, hamsters, furets, cochons d'inde : comment faire pour prendre de jolies photos de ces petits animaux ? C'est particulièrement compliqué : ils sont petits, rapides, craintifs. On se retrouve alors souvent avec des photos floues d'une boule de poil en train de fuir sur un sol bien net... Je vous propose de voir ensemble comment améliorer tout ça.

Cadrer à leur hauteur pour raconter une histoire

Cette première astuce est également vraie pour les autres animaux (chats, chiens...). Toutefois, il est facile de l'oublier avec de petites bêtes. Plus ils sont petits, plus on est habitués à les voir de très haut. On en vient à oublier que pour eux, descendre d'une dizaine de centimètres peut être équivalent à un étage d'immeuble pour nous !

C'est pourquoi il est important de se mettre à leur hauteur. Il n'y a que comme ça que vous pourrez faire ressortir en photo la personnalité de l'animal. Imaginez une photo de vous prise du haut d'un immeuble. Elle pourrait être jolie, mais il y a assez peu de chance qu'on y trouve le grain de malice dans vos yeux qui vous caractérise.

Ainsi, il est important de baisser votre appareil. Je suis souvent allongé par terre afin de mettre les choses en perspective lorsque je prends en photo des NAC, . Voici donc quelques exemples :

Rat dans sa boite à cookie
Rat qui fait le beau

Dans la photo suivante, j'ai voulu montrer à quel point une hauteur insignifiante pour nous pouvait être impressionnante pour ce p'tit loulou. J'ai donc volontairement cadré au raz du sol avec un grand angle (20mm). Cela donne une impression un peu vertigineuse, alors que l'animal est à 15cm du sol :

Rat du sol

Autre exemple, deux photos en format portrait. Celle de gauche est prise de mon point de vue habituel, tandis que celle de droite est à la hauteur de l'animal. Alors, laquelle préférez-vous ?

Rat depuis ma hauteur
Portrait de rat depuis sa hauteur

Compenser les mouvements rapides de ces petits animaux

Autre souci lors de la photo de ces petits animaux : ils sont particulièrement vifs. Ils peuvent être dans le viseur lors du cadrage, puis hors du cadre lorsque l'on appuie sur le déclencheur ! Ils peuvent également avoir peur du bruit de l'appareil. En conséquence ils sursautent et sont complètement flous sur la photo.

Pour éviter ce genre de souci, votre appareil vous permet probablement de régler le temps de pose. Il y a en général d'un mode appelé "S" (ou "Tv" chez Canon). Sur la photo suivante le temps de pose était de 1/60e de seconde, ce qui est suffisant pour un animal qui ne bouge pas. Mais le bruit du déclencheur l'a fait sursauter, il est donc flou :

Rat flou sursaute

N'hésitez pas à augmenter la vitesse, par exemple 1/200e de seconde si vos animaux sont énergiques !

Avoir assez de profondeur de champ

En photographie, plus le sujet est proche de l'objectif, plus la profondeur de champ est réduite. Je l'ai expliqué en détail dans un autre article. Pour les NAC et petits animaux c'est parfois problématique. Si votre temps de pose est rapide mais que vos photos sont floues, il va falloir rétrécir l'ouverture. Cela signifie se mettre en mode A (ou Av chez Canon) et augmenter le chiffre de l'ouverture, à f/8 par exemple.

Rat hors champ

Cette photo aurait été chouette... si je n'avais pas manqué un peu de profondeur de champ. Ou si mon autofocus avait accroché les ratous et non la planche derrière.

Avoir assez de lumière

Je vous ai conseillé de réduire le temps de pose, et de réduire l'ouverture. On peut régler les deux en même temps en mode manuel (mode M). Mais ceci a une conséquence : on commence à manquer de lumière et les photos peuvent être noires ou pleines de bruit numérique.

La solution n'est pas compliquée : il faut apporter plus de lumière à la scène. Placez-vous près d'une fenêtre, allumez les lumières, apportez des lampes de chevet. Si cela ne suffit pas, il est possible d'utiliser un flash. En revanche, je déconseille le flash direct comme on le trouve intégré dans les appareils :

NAC au flash direct

Vous aurez de bien meilleures images avec un flash cobra, orienté vers le plafond. Autre avantage du flash : si on en utilise un, il n'est plus forcément nécessaire de baisser autant le temps de pose. C'est l'éclair du flash qui va geler le mouvement sur l'image.

Autofocus ou focus manuel ?

Dernier problème, que vous pouvez avoir : le cas où votre autofocus ne fait jamais la mise au point là où vous voulez, quels que soient les réglages. Pour cela pas de miracle : soit changer pour un appareil plus haut de gamme (c'est très cher !), ou apprendre à faire vous même la mise au point. C'est possible avec un réflexe ou un hybride, voire avec certains bridges. J'ai choisi la seconde solution. Même si j'ai beaucoup de photos à jeter, les résultats bien qu'imparfaits en valent parfois le détour.

 

Enfin, je vous laisse sur un dernier conseil : n'hésitez pas à utiliser la rafale et à vous entraîner. Il vaut mieux prendre 100 photos pour en avoir une bonne que de jeter l'éponge à la quinzième car au final c'est le résultat qui compte. Et vos animaux s'habitueront comme ça au bruit du déclencheur, ne les forcez pas : il est important de penser à leur bien être !

aucun commentaire

Laisser un commentaire